Aperçu de l'histoire géologique des hauts cantons de l'Hérault

 

* Durant l'ère primaire ou paléozoïque(-542 à -251 M.a.), la mer est présente près de 210*M.a.(-542 à -330).Il se dépose des milliers de mètres de sédiments comme les argiles, des  boues calcaires  et des sables devenus maintenant schistes, marbres et grès de la Montagne Noire. Entre -330  et - 300 M.a, des plaques tectoniques se rencontrent, c'est le plissement hercynien.       Tous ces sédiments subissent plissements et déformations qui ont particulièrement bouleversées les roches de  Pardailhan,  Faugères et de Cabrières, à les mettre à l'envers comme le Pic de Vissou .Ce dernier livre une roche rouge:le marbre griotte très fossilifère. En profondeur, les augmentations de pression et températures donnent naissance à de nouveaux minéraux donc à de nouvelles roches comme le gneiss et le micaschiste. L'altitude moyenne approche les 6000 mètres!De -300 à -250 M.a , cette montagne est érodée sous un climat équatorial:une riche végétation participera à la formation du charbon de Plaisance et Graissessac. Au Permien, l'érosion se termine , nous sommes sous le tropique sud! Un intense lessivage transporte des sédiments plus fins, riches en oxydes de fer vers la région de Lodève: 25000 mètres de boues rouges se déposent, se compactent : naissance des "ruffes" ou pélites (grès à grains très fins) sur 2500 m d'épaisseur, elles forment les paysages du Salagou. Des réajustements intra plaques vont faire basculer l'ensemble vers le Sud.

 

* Durant l'ère secondaire  ou mésozoïque (-250 à -65 M.a.), le paysage est d'abord celui de grandes plaines.La période s'appelle le Trias(-251 à -205 M.a.).Ils se déposent des argiles,  des grès jaunes et  des poudingues accompagnés de gypse déposé dans des  lagunes. Ces niveaux jaunes sont ceux qui, horizontaux ,recouvrent les ruffes .Les grès et poudingues ont  été fréquemment utilisés en construction. C'est aussi l'époque des premiers pas de dinosaures. La mer du jurassique et du crétacé inférieur(-205 à -110 M.a.) dépose tout d'abord au jurassique inférieur,des calcaires et des dolomies puis des marnes "bleues" sur 200 m d'épaisseur. Au Jurassique moyen(-170M.a.), une mer chaude, peu profonde permet la sédimentation de la dolomie ou calcaire dolomitique de Mourèze. Les massifs de la Séranne et de la Gardiole sont des massifs calcaires d'origine marine franche(-145 M.a). Vers -110 M.a., il y a un retrait général de la mer, un paysage karstique servira de remplissage, sous climat tropical, pour la  bauxite(Carlencas, Bédarieux,Pézènes les Mines).

 

* Durant l'ère tertiaire ou coenozoïque (-65 M.a. à nos jours),quelques traces de calcaires lacustres  sont visibles autour de Clermont l'Hérault. Entre(-45 M.a. et 35 M.a.), c'est le plissement pyrénéen:   une immense montagne traverse le Bas Languedoc  en direction du SE, joignant même les Pyrénées à la Provence, à l'emplacement du futur  Golfe du Lion. Entre  -35 à -23 M.a, ces reliefs sont érodés et subissent des effondrements qui donnent à la région son dispositif en marches d'escalier, des Causses à la mer. Son ancêtre au Miocène(-23 à -10 M.a)sss'avance alors loin à l'intérieur des terres..Elle a déposé en particulier un calcaire coquiller très présent dans les vieux murs car il est bien taillable. On le nomme pierre de Pignan ou de Castriesa.Vers -8M.a.,des lacs succèdent à la mer comme en témoignent des calcaires lacustres riches en fossiles d'eau douce .Ils sont bien visibles dans certains murs comme à Aspiran, Fontès et Paulhan. iDes sources pétrifiantes   apparaissent, elles  donneront des travertins ou tufs calcaires souvent riches en tubes de larves d'insectes aquatiques(Salasc, St Felix de Lodez).

A partie de 2,5 M.a. un volcanisme basaltique va traverser les hauts cantons du Nord au Sud. Durant quelques semaines seulement d'activité strombolienne,les coulées de basalte, des cônes de tufs  formeront de petits reliefs volcaniques. Le basalte noir est alors largement utilisé,il est dense et homogène. Quant au tuf,roche légère et bien taillable,elle  est utilisée comme encadrement de portails et  de fenêtres.

*M.a.  millions d'années

merci à Jean Claude Bousquet  et à Charles Fadat pour les dessins 3D de l'époque Miocène

suite  retour