Introduction

 

 

vieux mur à Levas (commune de Carlencas)

2008: année internationale de la planète terre, avec Luc DAVID des Ecologistes de l'Euzière nous réalisons un projet géologique autour du village de Carlencas et levas.  Entre autre, à destination des scolaires, nous réalisons un circuit balisé sur les vieux murs du village. Ce projet  global a été validé au niveau national, nous étions un peu fier de voir que ce petit village voyait enfin  "sa géologie" reconnue au niveau des instances géologiques nationales.

Très vite, durant l'année  2009, avec l'association APNHC nous balisons par des petits sticks verts les murs les plus intéressants du village et de ses 2 hameaux : Levas et La Frégère. Un dépliant est réalisé: chaque roche est décrite, son histoire est résumée en quelques mots. le citoyen curieux peut imprimer  le dépliant. à partir du  site  web du village de Carlencas et Levas :

http://carlencas.levas.free.fr/les_circuits.htm

Connaissant quelques vieux villages situés dans la communauté de communes du Clermontais et aussi dans le site classé du Salagou, nous décidons en juin 2010  avec l'appui du service communication de la communauté de Communes du Clermontais d'étendre le marquage aux 21 villages: un marquage qui respecte la charte graphique du site classé (fond lie de vin et lettres en jaune).

Pourquoi cette animation ?

            Les humains  ont depuis tout temps , utilisés les roches  de façon naturelle :les  grottes,les abris dits "sous roche".Ils ont  creusé la pierre pour en faire des maisons troglodytiques puis une fois la taille des roches maîtrisée, ils ont construit  des habitations , des viaducs , tout cela à  partir de roches locales. Pour un géologue, l'observation des vieux murs d'une région inconnue, lui permettra d'appréhender  d'abord simplement la géologie locale. Pour de très jeunes scolaires, cette approche leur montre que les roches sont utiles à l'homme, voire indispensables à leur protection ,face aux éléments naturels. Pour le curieux, l'observation des vieux murs lui permet de relativiser la notion du temps: il maîtrise assez bien le temps "personnel" sur quelques générations, connait un peu le temps "de l'histoire" mais celui des temps géologiques lui est très vague!

              L'observation des roches permet de construire une spirale du temps afin de nous situer dans les périodes géologiques, et aussi de construire "pierres par pierres "un aperçu de l'histoire géologique des hauts cantons de l'Hérault .

               L'utilisation de la clé de détermination  des roches locales, et la réalisation de petits tests in situ ,ajoutés au plaisir du jeu de piste,  donnent une approche pédagogique  positive de la géologie. Un lexique non exhaustif permet une meilleure compréhension des textes liés aux photos des roches. Un logo de type flash code vous permet de télécharger ce site sur votre portable à partir de l'application QR androïd.

bonnes promenades au sein des 21 communes du clermontais.   Bernard Halleux pour APNHC

suite  retour